logo
De ses bureaux de Toronto et Montréal, deux des plus grandes villes du Canada, et forte de ses expériences nord-américaine et mondiale, l’équipe Torchia propose des programmes et services intégrés et adaptés à d’éminentes entreprises, petites ou grandes.
Copyright Torchia Communications 2017
La vigie des RP – une analogie pour expliquer notre travail – Torchia Communications
With offices in Toronto and Montreal, and with extensive North American and global experience, the Torchia team delivers integrated and ad-hoc Public Relations programs and services to leading organizations, small and large. Torchia Communications remains a highly regarded Canadian Public Relations firm.
Torchia, Torchia Communications, CPRS, USPR, Public relations, PR, Montreal, Montreal Public relations, Montreal PR, Montreal public relations firm, Montreal public relations company, Montreal public relations agency, communications agency, media relations, Toronto, PR firm, Montreal PR firm, Toronto public relations agency, Toronto PR, Toronto public relations firm, Toronto public relations company, Toronto PR firm, press release, press kit, start up, Montreal start up, Toronto start up, media, Toronto Media, Montreal Media, Relations Publiques, RP, relations publiques Montréal, RP Montréal, relations médias, Translations Services, Crisis management, Reputation Management, reputation, crisis communications, Sponsorship Optimization, sponsorship, Internal Communications, Content Marketing, Event Planning, Media Training, communication stratégique, Gestion de problèmes, gestion de crises, Optimisation de commandites, commandites, Communications internes, marketing de contenu, Services éditoriaux, services de traduction, traductions, Médias sociaux, médias numériques, Gestion d’événements, événements, tournées de presse, Formation média, montreal business,
1028
post-template-default,single,single-post,postid-1028,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,hide_inital_sticky,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

La vigie des RP – une analogie pour expliquer notre travail

Il y a plusieurs années, tout juste avant de présenter un exposé devant une classe bondée, je me creusais la tête pour trouver une analogie pouvant expliquer, en termes familiers, le travail de professionnel des relations publiques et des communications stratégiques. Soudainement, l’image d’une vigie postée dans un nid-de-pie s’est présentée à moi.

La vigie : l’image qui a inspiré le blogue de Torchia.

Qui ne connaît pas l’image de l’adolescent dégingandé et ébouriffé forcé à grimper au mât d’un navire pour faire la vigie dans le nid-de-pie? Ce poste d’observation précaire est l’endroit par excellence pour scruter l’horizon, que ce soit à la recherche de nouvelles occasions (une île au trésor) ou de dangers (un vaisseau ennemi ou un récif). À plusieurs égards, c’est aussi précisément ce que les professionnels des relations publiques font dans la vie. Voici trois similitudes frappantes :

1 : Scruter. Nous examinons les environs, à la recherche d’occasions et de menaces émanant de chaque « public » d’importance pour nos clients, des médias aux gouvernements en passant par les employés, les investisseurs, les voisins, les défenseurs d’une cause, qu’ils jouent un rôle actif dans les affaires de l’entreprise ou non.

2 : Braver les éléments. Lorsqu’une tempête frappe une organisation, ce sont souvent les spécialistes des RP qui essuient le plus fort du tumulte, qu’il s’agisse de faire des heures supplémentaires tard le soir, de se soumettre à l’examen public ou de subir les foudres de collègues ou d’employés. Des épreuves qui ne sont pas sans rappeler l’existence de la vigie postée dans son nid-de-pie, qui doit composer avec des conditions atmosphériques extrêmes.

3 : Demeurer sur le terrain, avec des ressources limitées. Pendant que bien des professionnels des RP sont envoyés à la vigie, exposés aux éléments, plusieurs cadres supérieurs (pas tous!) passent un peu trop de temps barricadés dans le calme et la tranquillité de la cabine du capitaine. Les spécialistes des RP sont rarement invités à s’installer dans la cabine du capitaine… mais ce n’est pas une mauvaise chose! Il est beaucoup plus important de demeurer sur le terrain, de discuter, d’interagir avec les différents publics d’intérêt ou d’importance pour l’entreprise (ou pour l’équipage), d’écouter ce qu’ils ont à dire.

Évidemment, je ne refuserais pas un peu plus de moyens pour rendre le nid plus confortable! Par ailleurs, cette analogie ne tient pas compte de l’importance de l’éthique dans notre profession. C’est donc à suivre…