Torchia Communications

Stage virtuel en relations publiques : le témoignage d’une jeune professionnelle

juillet 25, 2022
Pénélope Carreau

Je suis une jeune femme qui saisit sa chance. J’avais tendance à laisser filer les opportunités, mais depuis que je suis à l’université, j’ai décidé de changer mon état d’esprit. Plusieurs mois avant que la pandémie ne mette un frein à mes études, j’ai cofondé un club étudiant et l’été avant d’entreprendre l’année scolaire 2020-2021 en mode virtuel, je suis devenue membre d’un second club. Mes plus proches amis savent que mes temps libres ne sont jamais oisifs; ils sont vite comblés par de nouveaux projets. J’ai toujours aspiré à devenir une femme professionnelle – et ce, dès que possible! Depuis, aucune occasion s’arrimant avec cet objectif ne m’a échappé.

J’ai commencé mon stage entièrement virtuel chez Torchia Communications en janvier 2021. Très franchement, je ne savais pas à quoi je m’engageais. C’est un poste affiché par cette agence de relations publiques sur LinkedIn qui a retenu mon attention et, dès le lendemain, j’ai posé ma candidature. Je ne pouvais pas manquer cette occasion d’acquérir de l’expérience, même si l’univers d’une agence de communications m’intimidait, étant hors de ma zone de confort.

Chaque jour, entre quatre cours, je me connectais et en apprenais plus sur ce monde et ces subtiles complexités, jusqu’à ce que je sache trouver ma place grâce à ma plume et à mon style de travail. J’ai remarqué combien j’aimais travailler simultanément sur des projets multiples relevant de domaines très variés. À mon grand bonheur, les jours se succédaient, mais ne se ressemblaient pas. J’ai accueilli à bras ouverts la pression que je sentais durant les périodes particulièrement intenses, gagnant de l’assurance quant à mon efficacité à gérer autant de stress.

Mon stage n’a pas été sans heurts, bien sûr. J’avais déjà tout un semestre d’apprentissage virtuel dans le corps et la fatigue des réunions virtuelles s’était installée. Par moments, j’ai dû puiser au plus profond de moi pour trouver la motivation à accomplir mon travail, mais j’ai réussi à le faire. Je n’ai jamais laissé la qualité de mon travail en souffrir, ce qui m’a sortie du lot comme stagiaire. À travailler dans un environnement axé sur la collaboration sans aucun contact réel avec mes collègues s’est avéré tout un apprentissage. En juillet 2021, j’ai enfin pu rencontrer en personne l’équipe au complet. Par la suite, un retour au bureau une fois semaine s’est avéré un heureux changement de rythme et d’environnement.

Après huit mois de travail assidu, je me suis rendu compte que le milieu imprévisible et polyvalent des relations publiques, un milieu où les choses évoluent à un rythme effréné, était exactement ce que je m’évertuais à trouver.

Je suis retournée aux études en septembre 2021 pour ma dernière année en communications, mais, cette fois, j’ai senti qu’un nouveau chapitre s’amorçait. J’avais eu la chance pendant l’été de devenir une femme travaillant à temps plein, mais il me fallait achever l’université et obtenir mon diplôme. Après avoir accepté un poste à temps partiel chez Torchia comme coordonnatrice aux comptes clients, j’avais maintenant un nouveau défi à relever : celui d’équilibrer mon travail universitaire et celui inhérent à mes fonctions en RP. Comme je ne me sentais plus étrangère à ce milieu de travail, c’est avec grand enthousiasme que j’ai accepté ce défi.

Mes trois conseils pour votre prochain stage en mode virtuel

Pour tout étudiant(e) cherchant à acquérir de l’expérience professionnelle en mode hybride ou virtuel, voici certains conseils qui, pour ma part, m’ont permis de mieux naviguer et d’optimiser l’expérience de stage vécue. Ceux-ci, je l’espère, pourront aussi vous être utiles.

    1. Considérez votre stage comme s’il se faisait en présentiel
      Faites l’effort d’apprendre à connaître votre équipe, saluez vos proches collègues le matin, contactez-les si vous avez des questions et échangez avec eux comme si vous étiez ensemble au bureau.
    2. Adaptez-vous et devenez indépendant(e) dès que possible
      Apprenez à vous adapter rapidement aux différentes façons de travailler de vos supérieur(e)s et devenez indépendant(e) dès que possible. Dans un environnement à distance, vous devez apprendre à gérer votre temps, vos tâches et vos échéances sans personne autour pour vous les rappeler.
    3. Changez votre état d’esprit
      Remplacez « Je suis seulement stagiaire; je ne suis pas ici pour longtemps » par « J’ai été sélectionné pour faire partie de cette équipe et je ferai de mon mieux pour bien la servir, comme le ferait tout autre collègue. »

Bonne chance!